Une politique du marché du travail inclusive : l'influence du changement des conditions de travail, les possibilités d'immersion professionnelle et la vie des personnes handicapées

Du 26 au 28 octobre 2017, un groupe de travail portant sur « Une politique du marché du travail inclusive : l'influence du changement des conditions de travail, les possibilités d'immersion professionnelle et la vie des personnes handicapées », organisé par EPSIN (Plateforme européenne pour l’intégration sociale), avec l’aide financière d’EZA et de l’Union européenne, s’est réuni à Lille, en France.

Le séminaire était une étape supplémentaire aux séminaires précédents portant sur le même sujet. C'est une croissance vers un réseau européen nécessaire d'organisations et d'institutions.

Le séminaire est parti d'une analyse socio-politique de l'emploi européen et de la situation des personnes handicapées. (Personnes handicapées : handicap physique ou psychologique, handicapés sociaux, migrants et réfugiés, roms, jeunes sans qualification ou formation … )

On a particulièrement attiré l’attention sur les nouveaux développements sur le marché du travail, à savoir l'économie du partage et l'économie circulaire.

À partir d'exemples concrets de Slovaquie, de Hongrie, de Lituanie, d'Allemagne, de France, des Pays-Bas et de Belgique, les résultats positifs et les difficultés à les atteindre ont été atteints.

Le thème principal des introductions était l'inégalité des chances de participer pleinement au marché du travail. . On manquait souvent de bonne stratégie politique pour le groupe cible visé.

L'observation, que grâce à des moyens créatifs, la création d'emplois complets pourrait être faite, était curieuse.

Ces décisions ont donc été discutées et approuvées :

  1. Les politiciens et les décideurs politiques doivent être convaincus des possibilités d'emploi à part entière des personnes handicapées.
  2. Les résultats ne peuvent être obtenus que grâce à la coopération avec divers partenaires, le gouvernement, les ONG, la société civile, les organisations d'employeurs et les organisations de travailleurs.
  3. L’Europe peut soutenir l’emploi à part entière par le biais de projets, à travers les différents programmes sociaux.
  4. La réalisation d'un livre ou d'une plateforme numérique avec de bons exemples peut soutenir les initiatives nouvelles et existantes.
  5. Une plateforme d'initiatives ayant les mêmes objectifs sociaux et pour les personnes handicapées peut donner des résultats positifs, à la fois en termes d'efficience et d'efficacité. EPSIN veut continuer à travailler là-dessus à l’avenir.

Programme de formation d'EZA 2019

Campagne « Lieux de travail sains : gérer les substances dangereuses »

Journée 2019 des comités d’entreprise allemands à Bonn