EZA MAGAZINE

Le dialogue social en Europe (orientale). 20 ans après

Du 21 au 24 septembre 2017, un séminaire portant sur « Le dialogue social en Europe (orientale). 20 ans après » s’est déroulé à Cluj-Napoca, en Roumanie, organisé par l’IFES (Institutul de Formare Economică şi Socială), avec l’aide financière d’EZA et de l’Union européenne.

Trente-cinq représentants des organisations de travailleurs venus de Bulgarie, d’Allemagne, de Hongrie, de Pologne, de Serbie, de Slovaquie, d’Espagne, de Roumanie et en tant qu’invités, l’Ukraine et la Moldavie ont participé au séminaire.

Le but du séminaire était d’examiner le statut du dialogue social dans les pays d’Europe orientale. Comment cet outil démocratique est efficace et pris en considération au niveau national. Comment la voix du dialogue social des pays d’Europe orientale correspond au dialogue social dans toute l’Europe.

De nos jours, dix des pays d’Europe orientale sont membres de l’Union européenne. L’adhésion a été la fin d’une route de préparation sinueuse. Les modèles et les bonnes pratiques sont été définis sur la liste de l’acquis communautaire. Et les pays d’Europe orientale ont fait de leur mieux pour changer la réglementation nationale, pour construire des institutions, pour « découvrir » les acteurs sociaux et pour mettre en place un dialogue social convaincant. Cette construction a été faite avec l’aide et sous la supervision des pays d’Europe orientale. Des pays dans lesquels les partenaires sociaux avaient habituellement un statut très clair avec une histoire dans la pratique du dialogue social.

Les années 2004, 2007 et 2013 sont les moments d’élargissement de l’Union européenne, notamment vers l’Est. Depuis lors, le monde entier a traversé la crise financière, la chute et la croissance de l’économie, ayant entraîné un tas de problèmes sociaux.

  •  Champs thématiques

-  Le dialogue social comme instrument de la démocratie. Un projet lancé il y a plus de vingt ans

- L’état du dialogue social dans l’Union européenne

- Les priorités du dialogue social européen

- La situation du dialogue social dans les pays européens

- Analyse de l’impact de la législation sur le dialogue social adoptée en Roumanie en 2011

- L’avenir du dialogue social dans les pays européens et l’Union

  • Résultats du séminaire

Le séminaire a été l’occasion d’entendre dix rapports sur la situation du dialogue social de dix pays différents de l’Union européenne et des pays voisins (certains d’entre eux étant candidats). Un aperçu du dialogue social au niveau européen a été également présenté. Le « paysage roumain » a été présenté plus en détail tant que le nombre de participants venus de Roumanie était plus important. Les participants ont découvert une fois de plus qu’il y avait des similarités entre les situations dans leurs pays. Ils ont tiré la leçon des réalisations et aussi des erreurs. En particulier, dans les pays d’Europe orientale, il semble que les autorités ne soient pas très intéressées par le développement d’un véritable dialogue social. Dans de nombreuses situations, des mesures vitales concernant la vie professionnelle et personnelle des travailleurs sont prises sans aucune consultation. Les dispositions de la loi ont été modifiées afin de rendre flou le mécanisme du dialogue social. Une fois de plus, la fiabilité sur les politiciens est très faible.