Bartho Pronk, président d’EZA, tient un discours à l‘OIT

On a besoin d’un dialogue social fort en Europe et au niveau mondial pour que les emplois verts puissent devenir un élément-clé pour l’avenir du travail comme nous le voulons. C’est ce qu’a expliqué Bartho Pronk, président du Centre européen des travailleurs (EZA), à l’occasion de la séance plénière de la Conférence internationale du travail (CIT) de l’Organisation internationale du travail (OIT) qui s’est déroulée à Genève en juin 2017. Il a pris position concernant le rapport « Travail et changement climatique: l’initiative verte» du directeur général de l’OIT.

Bartho Pronk est le premier président d’EZA qui a parlé devant la CIT, dans laquelle environ quatre mille délégués votent les accords internationaux, surveillent leur mise en œuvre et discutent des problèmes internationaux du monde du travail.

Ce discours se trouve sur la page d’accueil de l‘OIT sous http://www.ilo.org/ilc/ILCSessions/106/plenary/live-broadcast/WCMS_555750/lang--en/index.htm, « Height meeting of the plenary », 13 juin 2017, indicateur de temps 4:05:45 à 4:11:03

Programme de formation d'EZA 2019

Campagne « Lieux de travail sains : gérer les substances dangereuses »