L'incidence du monde numérique du travail sur les vies des travailleurs et de leurs familles, considérations socio-éthiques

Ayant pour thème « L'incidence du monde numérique du travail sur les vies des travailleurs et de leurs familles, considérations socio-éthiques », un séminaire organisé par le Mouvement des travailleurs chrétiens CZ (KAP – Hnutí « Křesťan a práce »), en collaboration avec EZA et avec l’aide financière de l’Union européenne, s’est déroulé à Velehrad, en République tchèque, du 28 au 30 septembre 2018.

L’objectif du séminaire était d’attirer l’attention sur les risques éventuels de la numérisation dans un grand nombre d’activités humaines et de montrer les conséquences éventuelles sur les familles.

Dans les contributions, on a souligné plusieurs fois que non seulement la République tchèque, mais également beaucoup d’autres pays, voire ceux ayant une économie bien développée, n’étaient pas préparés à la mise en œuvre de nouvelles technologies comme on pourrait le croire en grande partie

Le nombre de participants au séminaire était de quatre-vingt-dix-huit membres d’organisations de travailleurs en provenance des pays suivants : d’Allemagne, d’Autriche, de Slovaquie, d’Italie, d’Albanie, du Portugal, de la République tchèque. D’après les contributions, les problèmes se rapportant à l‘industrie 4.0 et à la numérisation sont en réalité très similaires à travers l’Europe.

Aspects importants du séminaire

L’objectif du projet était de discuter des stratégies de défense à adopter face aux influences négatives de l’environnement numérique dans le monde du travail sur les travailleurs et leurs familles et d’attirer l’attention sur les conditions sociales en pleine mutation, visant à mieux pouvoir éviter les tensions sociales.

Dr. Paul Röttig de Vienne, le psychologue, Prof. Smékal, et Mgr. Jiří Vander de Brno ont indiqué que la dépendance au travail des parents avaient souvent pour conséquence que les enfants étaient divertis par la technique, les rendant souvent dépendants de l’ordinateur, des réseaux sociaux et les exposant à l’addiction au jeu. L’évasion dans la réalité virtuelle entraîne surtout chez les jeunes, de graves troubles de la perception du monde réel, en outre, ils deviennent généralement plus facilement victimes de cyber-intimidation, de chantage, de persécution et de cybercriminalité. Les valeurs de production ne doivent en aucun cas être placées au-dessus des valeurs sociétales et principalement des valeurs familiales.

Dans sa contribution, Lara Salewski a indiqué que la numérisation entraînait la modification des structures temporelles et de la communication dans les familles parce que les changements d’emploi du temps des travailleurs provoquaient souvent le changement de régime de toutes les familles.

Roswitha Gottbehüt a traité des problèmes des jeunes travailleurs et de leurs employeurs en rapport avec la numérisation.

Ing. Jan Hlaváček a fait connaître aux participants la nécessité de sécuriser absolument les dispositifs de communication et de ne pas négliger le comportement sûr dans le réseau.

Ing. Hana Lipovská de la faculté d‘économie et de gestion de l‘Université Masaryk à Brno a pu décrire de manière compréhensible le risque de « totalitarisme technologique » et de restrictions éthiques, en expliquant la réalité tchèque de l’abus du phénomène de numérisation par les politiciens.

Dans sa contribution, le journaliste, Jiří Zajíc, a exprimé des points de vue similaires, illustrant la manipulation de l’opinion publique de la population et ayant parlé de l’influence massive de celle-ci par les médias de masse au profit des politiciens et du populisme en résultant dans la politique tchèque.

La contribution écrite intéressante du Prof. Mlčoch, empêché pour des raisons familiales, traitait également des aspects moraux.

Prof. Milan Palát avait pour thème les pronostics de l’évolution démographique et ses conséquences sur les ménages dans le contexte de la numérisation. Du point de vue des statistiques, au cœur des recherches, les données des différents types de ménage et non pas des familles sont recueillies et évaluées.

Les avantages et les inconvénients ainsi que le risque de numérisation dans de nombreux domaines d’activités dans les divers pays d’Europe ont été discutés autour d’une table ronde.

Résultats du séminaire

L’avenir de la société civile est créé non seulement par la phase de production, mais également par toutes les activités humaines existantes. Il est donc nécessaire que tous les citoyens, toutes les organisations de travailleurs et tous les participants au dialogue social y participent. Le libéralisme sans limites de la recherche scientifique et sans restrictions éthiques conduit nécessairement à l’autodestruction. La numérisation est omniprésente !

Il est extrêmement important de garantir la sécurité réelle des nouvelles technologies pour l’avenir de l’ère du numérique. La mise en œuvre de la doctrine sociale de l’Eglise dans la vie quotidienne est incontournable afin d’équilibrer les aspects négatifs mentionnés de la numérisation.

L’ère numérique offre la possibilité de former une société dans laquelle chaque personne peut vivre en toute dignité. Le séminaire a relevé le défi que chacun, par son exemple personnel dans sa sphère d’activité, devrait influencer activement ce qui se passe dans la société.

Les discussions informelles, les documents d’information, les cédéroms des séminaires précédents, les livres et les revues mis à disposition ont été également importants durant les pauses.

 

Programme de formation d'EZA 2019

Campagne « Lieux de travail sains : gérer les substances dangereuses »

Journée 2019 des comités d’entreprise allemands à Bonn