Publication des contributions d’EZA au dialogue social 27 : « Intégration et inclusion sur le marché de l’emploi de l’Union européenne »

Si l’on observe les initiatives et les efforts en rapport avec l’intégration et l’inclusion sur le marché du travail en Europe, ce thème est lié à des groupes cible qui ont des difficultés à trouver un emploi et à le conserver.

La notion d’« inclusion » désigne ici les efforts visant à créer des emplois pour les personnes atteintes de handicap.

L’« intégration » fait allusion à tous les autres groupes de travailleurs et travailleuses qui n’ont pas du tout accès, ou uniquement en partie, au marché du travail.

Le fait que ces préoccupations soient considérées comme essentielles par les partenaires du réseau du Centre européen pour les travailleurs (EZA) est illustré par les dix projets qui ont été réalisés sur ce seul sujet au cours de l’année de formation 2015.

L’une des valeurs au cœur de notre travail est de mettre l’homme au centre de nos actions. Cela vaut notamment lorsqu’il s’agit d’intégration et d’inclusion sur le marché du travail. EZA a donc commandé le présent rapport de recherche afin d’identifier qui sont réellement les personnes qui risquent d’être exclues des marchés de l’emploi européens.

L’étude montre qu’une réorientation est nécessaire car d’autres groupes, que l’on oublie facilement, sont venus s’ajouter aux travailleurs et travailleuses faiblement qualifiés et aux travailleurs handicapés : on compte de plus en plus de travailleurs âgés ainsi que des jeunes, des malades chroniques ainsi que des migrants qui risquent de ne plus avoir aucune chance de travailler ni de survivre sur le marché du travail européen.

La brochure est publiée en allemand, anglais, espagnol et néerlandais, les auteurs sont Miet Lamberts et Jan Van Peteghem, HIVA – Onderzoeksinstituut voor Arbeid en Samenleving.

Initiates file downloadDE   Initiates file downloadEN   Initiates file downloadES   Initiates file downloadNL

Programme de formation d'EZA 2019

Campagne « Lieux de travail sains : gérer les substances dangereuses »