Soixante ans de coordination de la sécurité sociale – du point de vue des travailleurs

La coordination de la sécurité sociale fait partie de la politique de l’Union européenne depuis six décennies. L’objectif est de s’assurer que les travailleurs et travailleuses de l’UE ne perdent pas leur protection, par exemple lorsqu’ils/elles ne travaillent pas dans leur pays d’origine. L'Institut de recherche sur le travail et la société (HIVA) de l’Université catholique de Louvain vient de publier un document de grande envergure à ce propos.

[Translate to Français:] EZA-Präsident Luc Van den Brande bei der Konferenz im Mai 2019.

Les premiers traités à ce sujet ont déjà été négociés en 1959. Le point de départ thématique est une conférence qui a eu lieu en mai 2019, lors de laquelle le contexte historique, la situation sociopolitique actuelle et les défis à venir ont été présentés.
Enfin, la précédente Commission européenne présidée par Jean-Claude Juncker a, elle aussi, accordé une attention particulière à la dimension sociale de l’Europe. Cette nouvelle orientation est liée à une des idées fondatrices de l’UE. Depuis 1958, différents traités fixent les conditions-cadres qui rendent la dimension sociale de l’UE unique au monde. En regardant en arrière, on peut tirer des conséquences pour le présent et ouvrir des perspectives d’avenir.
Les différents articles qui composent le document ont été publiés dans la Revue belge de la sécurité sociale. Il est disponible gratuitement ici, en anglais :

60 Years of Social Security Coordination - From a Workers' Perspective

Programme de formation d'EZA 2020

Campagne « Lieux de travail sains : gérer les substances dangereuses »