PICM - Plateforme internationale de coopération et migration

Cette plateforme est la fille d’EZA. Ayant constaté que plusieurs de ses membres réalisaient des activités en lien avec la mobilité des travailleurs et de leurs familles, prêtaient une attention particulière aux phénomènes migratoires, alors que d’autres avaient des projets de coopération internationale au développement, un groupe d’entités d’EZA a décidé de donner naissance à cette plateforme en 2004. Légalement, elle s’est constituée en association de personnes juridiques en 2009.

Des séminaires de formation et des réunions de travail ont été organisés à Bruxelles, Naples, Palerme, Madrid, Barcelone, Séville, Tolède, Valladolid, Lisbonne, Amarante, Guimarães, Évora et Malte. Parmi les thématiques abordées, épinglons « Le marché du travail et les migrations dans l’UE : Comment enrayer l’exclusion sociale des migrants ? Le rôle des syndicats et organisations de migrants dans les processus d’intégration » qui a été traité en 2014 ; « La crise économique et sociale, ses répercussions sur le marché du travail de l’UE : analyse de la situation actuelle, évolutions prévues, et exigences politiques et juridiques pour orienter favorablement la création d’emploi pour les migrants et les autochtones » qui a été le thème retenu en 2013 ; ou encore « La participation des immigrants au dialogue social et au marché du travail » qui a été discutée en 2012.

La plateforme entend ainsi mettre à la disposition des formations, des études, et des échanges d’expériences et de connaissances entre les membres de la plateforme PICM, d’une part, et nous adresser à l’unisson à la société dans le respect de nos principes d’organisations sociales ancrées dans l’humanisme chrétien qui inspire notre quête de voies de soulagement des souffrances de millions de personnes dans le monde, d’autre part.

Vingt-deux entités font actuellement partie de la PICM. Elles en sont membres titulaires ou observateurs, et proviennent d’Espagne, d’Italie, du Portugal, de Pologne, d’Allemagne, de Roumanie, d’Albanie, des Pays-Bas et du Chili. EZA est membre de la plateforme PICM. Par contre, si certains membres de la plateforme sont également membres d’EZA, d’autres ne le sont pas. La PICM est ouverte à l’accueil de demandes d’adhésion d’organisations qui en partagent la méthode de travail et les principes.

La PICM a son siège à Madrid et est régie par la législation espagnole. La Fundación Humanismo y Democracia (H+D) est responsable de son secrétariat technique.

La PICM est financée par les cotisations de ses membres et les subventions qu’elle reçoit, par exemple, du ministère espagnol des Affaires étrangères et de la coopération. Lors de certains séminaires, les délégations de la Commission européenne en ont assuré les installations et autres services.

La PICM est un réseau dont la vocation est de regrouper des entités qui s’engagent dans la défense de la dignité de la personne, l’intégration sociale et culturelle, et les valeurs humaines.

Contact:

PICM

Rafael Rodriguez-Ponga, Président

Plaza de las Cortes nº 4, 4 izquierda

E - 28014 Madrid

Téléphone : +34 914350629

Courriel : info@picomi.org

Internet : www.picomi.org

Programme de formation d'EZA 2019

Campagne « Lieux de travail sains : gérer les substances dangereuses »

Journée 2019 des comités d’entreprise allemands à Bonn